15 octobre 2020

Finales régionales virtuelles

ÉDITION 2020-2021

Les finales régionales des Expo-sciences Hydro-Québec, du Défi apprenti génie et du Défi génie inventif se tiendront virtuellement

Technoscience Outaouais annonce que l’ensemble des événements de sa prochaine édition seront virtuels. Cette formule, tout aussi dynamique, permettra aux jeunes de s’épanouir à travers les activités en plus d’assurer un respect total des mesures sanitaires qui seront en vigueur.

Voici les événements qui seront entièrement virtuels :

  • La finale régionale des Expo-sciences Hydro-Québec, volet secondaire/collégial
  • La finale régionale des Expo-sciences Hydro-Québec, volet primaire
  • La finale régionale du Défi apprenti génie
  • La finale régionale du Défi génie inventif ÉTS

« Considérant l’évolution de la situation en lien avec la propagation du coronavirus (COVID-19) et toute l’incertitude liée aux événements organisés en présentiel, nous avons pris la décision de limiter les rassemblements. Notre équipe a travaillé très fort dans les derniers mois afin de pouvoir offrir une expérience à la fois enrichissante et sécuritaire aux scientifiques de la relève. Les jeunes pourront participer à nos activités, et ce, peu importe où ils seront », soulignent Ariane Millette-St-Hilaire et Stéphanie Gratton, codirectrices de Technoscience Outaouais.

Évidemment, cette édition sera différente des précédentes, mais Technoscience Outaouais s’assurera de tout mettre en œuvre pour que les jeunes vivent des expériences à la hauteur de leurs attentes. Ainsi, l’utilisation d’une plateforme Web est considérée pour favoriser les interactions virtuelles entre les participants et leur environnement de compétition. Rencontres en direct, adaptations des périodes d’échanges avec les juges, capsules audiovisuelles et plusieurs surprises sont aussi prévues pour faire de ces événements, une réussite!

« Encore cette année, j’ai très hâte de découvrir les projets et les prototypes réalisés par les jeunes de la relève scientifique. », affirme l’illusionniste Luc Langevin, porte-parole du Réseau Technoscience. C’est donc un rendez-vous virtuel de mars à mai 2021!

 

À propos de Technoscience Outaouais et du Réseau Technoscience :

Technoscience Outaouais est un organisme à but non lucratif dont la mission est de faire la promotion de la science et des technologies, principalement auprès des jeunes.

Le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux sont présents partout au Québec afin de promouvoir le goût des sciences et des technologies chez les jeunes Québécois de 4 à 20 ans. Leurs programmes et leurs activités encouragent l’émergence d’une relève scientifique tout en soutenant l’enseignement des sciences et des technologies par une approche concrète. Le Réseau Technoscience offre notamment les programmes suivants : Expo-sciences, Défis technologiques, les Animations Débrouillards et Les Innovateurs à l’école. Il assure également la diffusion de plusieurs trousses et animations pédagogiques en science pour le primaire et le secondaire.

 

À propos du programme NovaScience :

Le Réseau Technoscience et ses organismes régionaux sont soutenus financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, par l’entremise du programme NovaScience. Ce programme vise à favoriser une plus grande compréhension de la science et de la technologie par les jeunes et le grand public, ainsi que le développement d’une relève dans ces domaines.

 

Merci à nos partenaires!

C’est un honneur pour le Réseau Technoscience de compter sur l’appui de partenaires qui ont à cœur le développement de la relève du Québec. Il est privilégié de pouvoir poursuivre sa collaboration avec plusieurs entreprises et institutions scolaires impliquées, notamment :
Hydro-Québec, le partenaire présentateur des Expo-sciences, l’École de technologie supérieure, le partenaire présentateur du Défi génie inventif, et aussi sur ArcelorMittal Produits longs Canada, Ubisoft, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie, les Publications BLD (Les Explorateurs, Les Débrouillards et Curium), la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, Québec Science, la Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche, Druide informatique inc. (Antidote et Tap’Touche), Polytechnique Montréal et l’Association francophone pour le savoir.